Les liseuses : top ou flop ?

Ce Noël dernier, j’ai reçu un cadeau que je voulais maintenant depuis de nombreux mois, une liseuse ! Je lis énormément, j’adore lire et je me suis, pendant très longtemps, refusé d’acheter une liseuse car je suis bien trop attachée à mes livres, et plus ils sont gros et ont de pages, mieux c’est ! J’avais peur de me retrouver triste face à tant de technologies.

 

J’ai assez tardé à vous écrire cet article et je ne vais pas accuser le manque de temps cette fois, mais plutôt le fait que je voulais expérimenter un maximum l’engin avant d’en parler et d’établir tous ses points. Voilà maintenant bientôt trois mois que je l’aie et je pense m’être assez familiarisée avec !

Ma Kindle est l’édition Paperwhite 7ème génération. Je ne voulais pas spécialement une blanche et avec le recul, ayant au préalable jeté mon dévolu sur la 10ème génération, celle de 2018, je pense que j’aurais tout de même préféré celle-ci et voici pourquoi :

  • Ce n’est qu’esthétique mais elle est noire et je préfère les objets noirs.
  • La 10ème génération n’a pas de rebords décalés à l’écran et donc aucune poussière qui peut s’y infiltrer, c’est un combat chaque jour pour retirer les poussières et poils de Guddu qui s’incrustent entre l’écran et les rebords, j’ai fini par acheter une coque, mais ils trouvent encore le moyen de passer dessous !
  • On peut choisir à avoir soit 8 ou 32Go sur la 10ème génération (32Go est à préférer si on décide de lire des BD dessus, sinon c’est bien trop). 8Go correspond à à peu près 300 livres (selon un vendeur, à voir s’ils les valent vraiment), ma 7ème génération est une 4Go, je lis environ quatre/cinq livres par mois, j’ai peur de vite épuiser sa capacité et n’ai pas le cœur de jeter des livres si facilement. De plus, je n’ai pour le moment que 9 livres sur ma Kindle et il ne me reste que 2,74Go, le système doit prendre un bon Go à lui tout seul.
  • La 10ème génération est résistante à l’eau, j’aime lire dans le bain ou au bord d’une piscine. Il est clair que je sais maintenir des objets dans mes mains sans les faire tomber, mais c’est toujours une assurance en plus de savoir que si ça tombe, ça résiste.
  • Et enfin, mais surtout, la batterie de la 10ème génération promet de tenir plusieurs semaines. Ma 7ème génération ne tient à peine une semaine, mode avion activé, en lisant 3 à 5h par jour.

Mais mon avis n’est que purement subjectif et je ne plains en rien de ma Kindle 7ème génération, je l’adore, je l’ai plus à la main que mon portable, elle est légère, rentre dans n’importe quel sac et même dans les poches de vestes et sweats !

Je vais en parler de façon générale désormais et je pense que la plupart des points valent aussi pour les liseuses Kobo, les liseuses que l’on retrouve à la Fnac (Kindle appartenant à Amazon), si jamais votre choix s’oriente vers une Kobo et non Kindle.

LES AVANTAGES D’UNE LISEUSE :

Vous connaissez cette frustration de ne pas pouvoir lire un livre directement car il est indisponible en librairies et que vous avez dû vous rabattre à l’achat sur internet ? Attendre plusieurs jours avant de pouvoir connaître l’histoire, le dénouement, les personnages, etc. Avec la liseuse, finie cette attente ! Le livre peut s’acheter sur Amazon sur un ordinateur, sur un portable ou directement sur la tablette et apparait immédiatement dans notre bibliothèque. Et croyez moi, au final, la sensation est la même que lorsqu’on ouvre la boîte au lettres pour en sortir le colis !

Une autre des différences avec la liseuse et un livre (je pense notamment aux gros romans de 500 pages ou même aux BD au format A4), c’est qu’elle est pratique à transporter. Lors d’un voyage on n’a pas à se restreindre à un livre ou deux dans la valise par manque de place, on peut embarquer avec soit sa bibliothèque de 200 livres ni vu ni connu ! Et c’est aussi bien plus léger.

Les insomniaques comme moi seront heureux de cela : nous pouvons désormais lire la nuit sans embêter la personne qui dort à côté (bon je ne suis pas trop un exemple pour cela, toutes les lumières d’une pièce ne gêneront jamais mon chéri à s’endormir, je suis même sûre qu’il peut se passer un concert à côté de nous sans qu’il ne tique du sourcil une seule fois !). Les liseuses, mis à part les toutes premières générations, bénéficient d’un éclairage intégré allant de 0 à 24. C’est parfait pour pouvoir le retirer en plein jour, ou l’augmenter quand une pièce se fait un peu trop sombre. De plus la lumière blanche aide à s’endormir, je le règle aux environs de 7-8 la nuit pour que la lumière soit minime et pour que je m’endorme rapidement ainsi que 12-14 dans une pièce sombre en plein jour.

Vous avez des problèmes de vue ? Il est possible de régler la taille de la police de très petite à très grosse et ça c’est vraiment pratique ! On peut aussi choisir de changer la typographie, pour ma part j’aime rester sur la « police de l’éditeur » mais si jamais l’écriture ne vous plait pas, sachez que vous pouvez la changer pour un « helvetica » (comme l’écriture actuelle que vous lisez sur les lignes de l’article d’ailleurs) ou encore un « Baskerville » et tant d’autres.
Dans le même style, il est possible de régler l’emplacement du texte par rapport à l’écran, les marges, l’orientation (portrait ou paysage) et l’alignement.

Le plus des liseuses que j’adore, c’est que l’on peut choisir d’afficher le temps restant dans un chapitre (ce que j’ai choisi) ou dans le livre entier, ou même notre emplacement. C’est vraiment pratique quand on doit partir et que l’on veut voir si on a le temps de lire un chapitre avant.

Les maniaques comme moi seront contents : il est possible de créer des dossiers dans sa bibliothèque pour ranger les livres selon les genres, les préférences et peu importe comment on veut les trier !

Je n’ai pas hésité une seule seconde à mettre le prix de la Kindle dans les avantages et non les inconvénients. C’est un coût, certes, au final rentabilisé au bout de plusieurs livres achetés car le format Kindle est moins cher qu’un format broché. Et une fois le prix rentabilisé, c’est que du + ! (Les prix varient de 0.99€ à 9.99€ dans la plupart des cas, et au delà de 10€ mais c’est pour les cas vraiment exceptionnels).

Ce que j’aime particulièrement avec les Kindle, c’est le dictionnaire/traducteur intégré. Il nous arrive tous, à un moment de notre lecture, de flancher sur un mot, de sortir le téléphone, le déverrouiller, se rendre sur internet et cherche le mot en question. C’est tout bête mais c’est un réel gain de temps : avec la liseuse, il suffit de rester appuyé sur le mot en question et plusieurs définitions et traductions en ressortent.

Une des choses qui m’a confortée dans le bonheur des nouvelles technologies, c’est qu’il y a quelques semaines, la batterie de ma liseuse m’a lâchée en plein chapitre : je n’ai eu qu’à me rendre sur mon application Kindle mobile pour retrouver mon emplacement exact dans le livre et retourner à ma lecture, l’air de rien. Lorsque j’ai pu allumer de nouveau ma Kindle, une fois la batterie pleine, tout ce que j’avais lu sur mon portable s’était mis à jour sur ma liseuse sans avoir à rechercher là où je m’étais arrêtée. (Applications disponibles sur iPhone et Mac, ainsi que sur Android).

Enfin, c’est une chose que je n’ai jamais osé faire dans des livres papiers : surligner certains passages. C’est tout à fait possible sur la Kindle et c’est vraiment chouette quand on veut retrouver un passage que l’on a adoré, une phrase qui nous a boosté etc. Tous nos passages surlignés se mettent directement dans la bibliothèque sous un même fichier nommé « presse-papier » pour les retrouver facilement.

LES INCONVÉNIENTS D’UNE LISEUSE :

Alors certes, je vous ai fait tout un bel éloge sur les avantages d’une liseuse, il n’en reste pas moins des inconvénients. Ils restent, cependant, très peu face à tous les points positifs.

En m’équipant d’une liseuse, je savais avant l’heure que le charme de parcourir les rayons de livres pendant des heures à la recherche de son prochain coup de cœur n’y était plus. Bien sûr, je le fais encore, mais je ne vais pas vous mentir, je privilégie désormais le format Kindle au format broché.
Il en va de soi que le charme du papier et des pages que l’on tourne s’en va avec ce plaisir.

Je suis bien triste quand, parfois je parcours la bibliothèque en ligne, de m’apercevoir que le livre que je souhaite n’existe pas en format numérique. Je pense notamment à tous les livres que je dois lire pour la fac et qui s’accumulent sur mes meubles, ils se font très rares en format Kindle et je trouve ça plutôt triste.

Si comme moi, vous aimez l’odeur des livres, vous serez déçus de découvrir que les liseuses n’ont en rien cette odeur (quoi j’ai pas le droit de rêver ?). Ce n’est qu’un petit point négatif, mais un gros manque au quotidien !

Comme je l’ai dit un peu plus haut, la batterie ne tient qu’une semaine. À côté d’un Smartphone qui ne tient que 4h à tout casser c’est énorme, mais la liseuse n’est pas un objet électronique que l’on pense à recharger autant que son téléphone portable, parfois ça peut être gênant si on prend le train ou l’avion sans prise à proximité avec seulement 10% restants. [J’avoue avoir cherché un point négatif supplémentaire, la batterie pourrait aussi durer des semaines voire des mois, il suffit de la fois où il reste 10% et c’est foutu !]. Mais bon, un livre papier ne se recharge pas !

VOS QUESTIONS LES PLUS RÉCURRENTES :

Est-ce mieux qu’un vrai livre ?
Alors là, j’ai plutôt un avis mitigé : bien évidemment qu’une liseuse ne remplacera jamais un livre, son odeur etc, mais avec tous les points positifs que j’ai érigé plus haut, je pense que, en terme de confort de lecture, les liseuses surpassent les livres avec la luminosité réglable, le temps de lecture restant dans le chapitre, pouvoir régler la taille de l’écriture, etc.

Conseilles-tu les liseuses pour ceux qui adorent lire en papier ?
Je suis moi-même dans cette catégorie de personnes qui adorent les livres papiers mais je vous recommanderai les liseuses à 100% malgré tout, surtout que l’aspect de l’écran est identique à l’aspect des pages d’un livre, on n’est pas trop dépaysés !

Achètes-tu donc tes livres en format Kindle/Ebook ?
Oui ! Tous ceux qui sont disponibles dans ce format-là, en tout cas. Mais je me réserve de continuer d’acheter en format livre parfois, notamment pour les recueils de poèmes… c’est plus poétique aha ?
J’aimerai qu’il y ait un système qui fait que, lorsqu’on achète un livre en format papier, on puisse l’avoir gratuitement ou avec quelques centimes supplémentaires sur la Kindle, ce serait un réel avantage notamment lorsque l’on veut quitter la maison avec le minimum d’affaires mais tout de même avoir le livre en format papier.

Comment télécharger les Ebook ?
C’est très très simple et ça se fait depuis Amazon vu que Kindle en est une branche. J’achète depuis la liseuse la plupart du temps dans l’onglet boutique mais ça peut aussi se faire par téléphone ou sur ordi et le livre apparaît immédiatement dans la bibliothèque !

As-tu besoin de payer un abonnement Kindle chaque mois ?
Non du tout ! Dans un sens l’abonnement serait très avantageux (9.99€ par mois), il nous permet d’emprunter 10 livres à la fois et dès qu’on veut en emprunter un autre, il faut en « rendre » un, en retourner un. J’aurais sauté sur l’occasion sans hésiter, mais malheureusement je trouve que la bibliothèque d’emprunt est très restreinte, il n’y avait pas tant de livres qui me faisaient envie, à voir dans quelque mois si ça évolue !

Quel modèle choisir ?
Je n’ai pas vraiment de modèle particulier à conseiller, je pense que toutes les liseuses font bien leur job (aussi bien les Kindle que les Kobo). Cependant, si j’avais un petit conseil à donner dans votre choix : prenez une liseuse avec l’éclairage intégré, ça change vraiment la vie !

En conclusion, les liseuses sont pour moi un gros gros top et je les recommande à tous les mordus de lecture !
J’espère que cet article vous aura plu, qu’il vous aura soit fait découvrir les liseuses ou bien confirmer votre choix pour votre futur achat !
Je vous embrasse,

Suivre:
Partager:

Laisser un petit mot

Boîte aux lettres

Tu n'as qu'à insérer ton adresse mail juste en dessous et le tour est joué !