Mes études entre parenthèses

Voilà un article particulier au titre particulier que je vous présente aujourd’hui.
Si vous n’êtes pas encore au courant, je fais des études de droit à l’université Savoie-Mont-Blanc de Chambéry depuis septembre 2016. Ce qui m’avait fauchée d’entrée de jeu, c’est que je n’allais pas seulement étudier le droit, j’allais aussi me prêter à l’exercice de l’économie. La première année est telle : moitié droit, moitié économie. Et je fuis l’économie depuis le lycée, j’ai fait un bac littéraire juste pour ne pas avoir d’économie en ES (ironique, le E signifie économie).

Et le plus drôle dans tout ça, c’est que j’ai validé l’économie et pas le droit à la fin de ma première année. Mais le droit… voyez comment tout le monde en parle du droit !

J’étais allée en droit dans l’unique souhait de devenir avocate pénaliste. Les études ne m’ont pas dégoutée de ce métier… quoiqu’un petit peu. Je savais dans quoi je me lançais quand j’ai fait le pas, je connaissais les nuances du droit, tous les trous noirs. Mais les études que j’ai fait jusqu’à ce jour m’ont montré à quel point c’était mensonger, à quel point c’était un univers cruel et inhumain. Vu par mes yeux. Je ne veux décourager personne qui envisage ces études ou qui sont déjà dans leur cursus. Le droit reste très intéressant, j’ai toujours aimé le contenu de mes cours, je suis toujours autant curieuse et j’aime autant assister à un cours.

Seulement ce n’est pas moi. Mentir, me montrer cruelle et inhumaine. Et pire encore, comment je pourrai vivre bonnement si je me retrouve à défendre des pédophiles, violeurs et meurtriers ? C’est tout sauf moi.

Alors j’ai pensé à des alternatives. Agent immobilier me semblait justifiable, pouvoir donner un toit à des familles, les voir s’émerveiller. Je préfère ça… mais pas assez pour en jouer ma vie.

Cet été, j’ai beaucoup réfléchi. J’avais raté ma première année. Je ne comptais pas aller aux rattrapages. Quitte à réussir mes études, autant les réussir à fond et refaire une première année plutôt que tout miser sur une semaine de révisions avant les rattrapages.
Mais je ne voulais pas refaire cette première année de droit.

J’avais dans mes plans d’aller en Information-Communication, toujours dans la même fac, pour étudier le journalisme. Mon rêve de grande date.
Malheureusement je m’y suis prise bien trop tard pour une filière sélective. Il faut dire que jusqu’au dernier moment je n’étais pas sûre de mon choix. J’ai beaucoup de mal à prendre une décision à la hâte.

Par dépit, je me suis relancée dans une première année de droit, toujours en réfléchissant à des plans. Je me surprenais en plein cours de droit constitutionnel à regarder des écoles de couture sur Paris.

Parce que c’est ce qui m’intéresse. Le journalisme, la presse écrite, le tissus, le vêtement, la création.

À l’heure actuelle, je ne sais toujours pas ce que je ferais en septembre prochain, mais ce que je sais c’est que le droit et moi c’est fini.

Trop de stress inutile, trop de travail inutile, trop d’intensité.

Maintenant je me dirige vers un avenir plus lumineux, un avenir dont j’ai toujours rêvé. Le journalisme de mode, le stylisme ou même l’entreprenariat en créant ma propre boîte de confection de vêtements et en les revendant sur le site web que j’aurais aussi crée.

À voir où tout cela me mènera !

Liebster Award

Coucou les chats ! Cette semaine j’ai été nominée par la douce Emeline du blog Be Fine and Happy pour participer au Liebster Award, c’est un honneur et je l’en remercie. Le blog d’Emeline est davantage porté sur le lifestyle mariant la nourriture, le bien-être ainsi que la variété de billets humeurs ! Une chouette petite source d’inspiration cette jeune-fille !

J’avais déjà été nominée l’an passé, si cela vous intéresse de lire c’est ici !

En quelques mots, les Liebster Awards sont un moyen de faire des découvrir différents blogs à ses lecteurs et, si le courant passe bien les fidéliser, tout en…

× Remerciant d’abord le blog qui nous a nominé.e et mettre son lien
× Insérant les règles du concours

Après cela, les choses sérieuses commencent, il faut…

× Énoncer 10 faits sur soi
× Répondre aux 10 questions qui ont été posées par le blog qui nous a nominé.e
× Nominer à son tour entre 5 à 10 blogs (pas trop connus, sinon ça perd de son intérêt) et mettre un lien vers leur blog avant de les en informer
× Leur poser, à leur tour, 10 questions

Et pour finir en beauté…

× Informer le blog ou la personne qui nous a nominé.e

Rien de bien compliqué, juste du fun et de la découverte !

 


10 FAITS SUR MOI

Voilà qui va s’avérer être une tâche difficile avec ce que j’avais écrit l’an passé et mon dernier article de présentation de dimanche ! Je ne veux en aucun cas me répéter…

  1. J’ai crée mon premier blog quand je devais avoir treize ans, il s’appelait quelque chose du genre « NewYorkTimesGirls » très très très drôle et gênant quand j’y repense. Je n’ai jamais publié un seul article dessus. J’ai commencé à être très investie dans cela à l’âge de quinze ans avec un second blog.
  2. Je suis une personne assez timide mais qui se libère totalement lorsqu’elle est entourée de ses proches amis.
  3. Il n’y a pas plus perfectionniste que moi. Il m’arrive de passer cinq heures sur une seule photo pour retirer jusqu’à la moindre petite tâche même invisible si l’on ne zoome pas.
  4. J’ai du mal à ressentir l’amour que les gens me porte. Pour moi, c’est impossible de m’aimer. Alors avoir une famille et un copain aimants ça m’est très déconcertant. C’est juste… pas possible et irréel.
  5. J’ai de nombreuses phobies souvent très pénibles ou hilarantes, comme celle du sang, des cimetières, les couteaux pointés dans ma direction (les repas de famille peuvent vite devenir un calvaire avec tous ces couverts posés sur la table !), et j’en passe, il y a peu j’ai enfin découvert le nom d’une phobie de longue date : la trypophobie (je vous laisse aller voir sur internet, impossible pour moi !) donc parfois même certains pommeaux de douche me font peur !
  6. On me dit très très souvent que je ressemble à l’actrice Crystal Reed, ou alors un mélange entre elle et Lily Collins. Ressemblance que, moi, je ne vois pas.
  7. Avant d’entrer au lycée, j’étais persécutée et, ce, depuis la maternelle. C’est très jeune la maternelle quand on y repense. Le lycée, et la fac encore plus, m’ont énormément changée.
  8. J’ai toujours été plus mature que la moyenne. Je ne m’entends jamais avec les personnes de mon âge, je dois viser un peu plus vieux pour me faire de bons amis.
  9. Je suis une personne très distante. J’ai peur de m’attacher et quand je le fais, je souffre toujours au final, d’une manière ou d’une autre.
  10. J’aime les animaux plus que les humains.

 


LES 10 QUESTIONS D’EMELINE

  1. Quel est ton film préféré ?
    Dur de ne faire qu’un seul choix. Je vais épargner les Disney et tout autre dessin animé, la saga Fast & Furious, et vais m’en tenir à Crazy, Stupid, Love avec mon duo de cœur Ryan Gosling et Emma Stone.
  2. Quelle est ta destination favorite ?
    Je rêve d’aller à Bali. Outre cela, je n’ai pas de destination favorite, j’aime tous les endroits où je suis allée !
  3. Quelle est la chanson qui te donne le plus la pêche ?
    En ce moment je dirais Havana de Camila Cabello. Autrement, ce serait We’re All To Blame de Sum 41.
  4. Quelle est ta gourmandise préférée ?
    Je dirais tout ce qui est salé. Je n’aime pas le sucré ou peu. Vous allez me trouver bizarre mais j’ai envie de répondre le chou-fleur ! J’en rêverai presque la nuit !
  5. Ta citation favorite ?
    « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible » -Antoine de Saint-Exupéry , au même titre que cette phrase que j’ai entendu une fois et dont je ne pourrais pas vous dire la provenance « parce qu’ils ne savaient pas que c’était impossible, ils l’ont réalisé » lire ces deux adages me motivent énormément à accomplir mes rêves sans jamais me soucier des avis négatifs.
  6. Ta plus grande qualité ?
    Sans doute ma créativité. Je suis très manuelle, ce qui m’ouvre beaucoup de portes.
  7. Quel est ton rituel matinal pour être de bonne humeur ?
    Qu’elle est drôle cette question pour une insomniaque comme moi ! Je ne suis pas trop du matin mais quand la motivation (ou les obligations) m’en prend, je dirais que c’est de préparer mon jus d’oranges avec de la musique qui me réveille bien en fond.
  8. Si tu avais une source inépuisable d’argent, qu’en ferais-tu ?
    D’abord les basiques, ma maison et ma voiture de rêve, puis la famille et les vêtements (en tant que passionnée de mode). Et surtout, les actions humanitaires. Je rêverais d’être riche pour aider les pays les plus démunis, faire construire de nouvelles écoles dans le monde, aider des enfants à sortir de la famine, mais aussi les animaux.
  9. Par quoi es-tu passionnée ?
    Tout ce qui relève de l’art. La photo, l’écriture, le dessin, la peinture, la musique, la mode,…
  10. Quel est ton objet indispensable dans ton sac à main ?
    Je vais épargner la carte bancaire et répondre le rouge à lèvres ou le carnet. J’ai toujours ces deux objets dans mon sac à main. Systématiquement. L’inspiration vient à tout moment comme le rouge à lèvre s’en va ! Je peux me passer de mon portable sans problème.

 


MES NOMINÉES

Alyssa du blog Roses and Selenophilia
Sophie du blog Sophie’s Way
Sabine du blog Chic and Swiss
Caroline du blog Le Fauteuil d’Ulysse
Eva du blog À La Française Toujours Chic

 


MES 10 QUESTIONS

  1. D’où t’es venue l’idée de ton blog ?
  2. Quel est le métier de tes rêves ?
  3. Quel est ton livre favori ?
  4. Quel est ton réseau social préféré ?
  5. Une journée cocooning, c’est quoi pour toi ?
  6. Ce qui t’inspire le plus ?
  7. Qu’est-ce que tu aimes faire en hiver ?
  8. Baskets ou talons ?
  9. Café ou thé ?
  10. Quel est ton plat préféré ?

 

Amusez-vous bien !

Il est vrai que…

… je ne m’étais pas à proprement présentée sur le blog !
                                                                                                            Enfin, pas sur ce dernier !

Je n’arrive pas à relier les articles de l’ancien blog à celui-ci, ça m’embête autant que mes mails que vous recevez dans vos indésirables !
Certains d’entre vous me connaissez depuis bien longtemps, mais qu’en est-il des nouveaux arrivants qui doivent être perdus et bien se demander « c’est qui celle-là ? »

Il est vrai qu’hormis mon prénom, mon âge et mes études présents sur la barre latérale, rien d’autre en dit bien long sur moi.

Ne vous inquiétez pas, je vais faire au plus simple !

Mon prénom est Manon, Gregoraci n’est pas mon vrai nom de famille. C’était le nom de jeune fille de ma grand-mère. J’ai décidé de prendre celui-ci parce qu’il sonne plus joli (même si le vrai mien n’est pas moche), pour apporter un petit peu de soleil italien à ma personne dite très froide (je suis capricorne… je n’y peux rien) et parce que ma grand-mère me manque beaucoup, c’est ma façon de lui rendre un petit peu hommage !

J’aurai vingt ans le douze janvier prochain, j’ai une personnalité dite distinguée de toutes les autres. J’aime la démarcation, l’authenticité, la simplicité. On me dit, à première abord, être une personne hautaine, froide, au regard méchant. Je tiens à m’excuser auprès de toutes ces personnes, je suis myope et ne mettais jamais mes lunettes de vue auparavant, je fuyais tous les regards pour ne pas aller vers une personne qui ressemblait à un ami et lui taper la bise alors que je me trompais… et sans doute pour cela je regardais mal, c’était sans le vouloir, je faisais au mieux pour voir un minimum net ! Maintenant, avec mes lentilles de contact, le problème est réglé (mais les amis plus là hm).

Bon pas tous ! Je suis très solitaire, je n’ai besoin de personne et ne demande jamais de l’aide à personne. Je suis de nature très stressée, anxieuse et ai tendance à avoir des coups de déprime, le blog m’aide beaucoup à me changer les idées dans ces moments-là !

Le blog n’étant pas ma seule passion, je me divise entre plusieurs et nombreuses autres (pas toujours facile). L’écriture, la photographie, le dessin, la musique, la mode,… toutes ramènent au domaine de l’art au final !

Take Me Down To Dakota est un nom choisi de façon totalement aléatoire. Ce 9 janvier de l’année 2015, lorsque je l’ai crée sur la plateforme WordPress, j’avais en tête la chanson « Paradise City » de Guns N’ Roses ayant pour première parole : « take me down to the paradise city where the grass is green and the girls are pretty ». Je n’ai alors retenu que le « take me down to » et ai décidé d’associer un état des Etats-Unis, pays que j’apprécie beaucoup, à ces quatre petits mots. Ma liste se départageait entre le Nevada, l’Arizona et le Dakota. J’ai choisi ce dernier car ça sonnait plus joli et aussi parce que j’aimerai visité le Dakota Nord et Sud un jour, on n’en parle pas assez, je suis sûre qu’il est très beau !

Si vous voulez vous amuser et que vous avez du temps à perdre, je vous laisse ici le lien de ma présentation sur l’ancien blog, étant par la même occasion mon tout premier article, il y a bientôt trois ans de cela !

 

Je vous embrasse,