SOCIETY (n.)

Voilà un petit moment que je voulais vous exposer mon point de vue sur la société, je ne savais pas trop comment faire sans être trop barbante, pour que ça ne paraisse pas trop extrémiste (vous connaissez ma haine pour cette société trop étroite d’esprit). C’est pour cela que j’ai décidé d’exposer 15 idées reçues, les seules qui ont pu me venir en tête, et les retravailler à ma manière, c’est à dire ma vision des choses. La société nous empêche de vivre librement et ces barrières bouffent la vie des uns et des autres.

Une femme s’habille comme elle le souhaite, si elle veut sortir dans la rue en soutien gorge, elle le fera, c’est à l’homme de se contenir. Ainsi ne daignez plus dire un seul “vous vous étonnez encore de la fréquence des viols”, une femme ne se précipite pas sur un homme lorsqu’elle le voit torse nu. Le maquillage n’est pas réservé qu’aux femmes. Et une femme est toute aussi belle avec ou sans maquillage. Il faut savoir faire la différence entre l’obésité qui est dangereuse pour la santé et les formes. Un corps avec des formes a autant de charme qu’un corps qui en est dépourvu, ne criez pas à la disgrâce juste parce que ça n’est pas à votre goût. Les standards de beauté, la normalité,… c’est quoi tout ça ? Pour la plupart : je suis fin de taille et blanc de peau, je suis normal. Pause. On est bien au vingt-et-unième siècle ? Il en est de même pour le “reverse racism” ou “racisme anti-blancs” comme vous aimez l’appeler. Pourquoi “racisme inversé” ? Le racisme existe chez toutes les races, un “sale noir” passe aussi mal qu’un “sale blanc”. Ne débattons pas là-dessus, j’en ai déjà assez entendu des vertes et des pas mûres. Parlons des homosexuels, bisexuels, pansexuels. Le terme de pansexuel n’est pas autant courant que les deux premiers, à la seule différence des bisexuels qui sont attirés hommes et femmes, les pansexuels sont aussi attirés par les personnes non genrées, les transexuels. Toutes ces personnes sont pointées du doigt pour X raison. Ne sommes-nous donc pas libres d’aimer qui nous voulons aimer ? Le mariage homosexuel a bel et bien été légalisé dans notre pays, mais questionnons des personnes dans la rue, certaines vous diront que c’est “contre nature”, “malsain”, l’amour est donc apparemment malsain. Même réponse quant à l’idée des couples homoparentaux, “les parents c’est une maman et un papa”, “l’enfant sera persécuté et perturbé”. Sachez que l’enfant est innocent et c’est l’éducation qui fait de lui ce qu’il est à l’âge de vingt/trente ans et durant toute sa vie. Deux papas ou deux mamans, pour lui ça lui importe peu, c’est l’amour qu’il recevra qui comptera. Ce sont vos moeurs et vos esprits pas mal étroits qui induisent les enfants à trouver des différences, des différences dans la couleur de peau, dans la façon de voir l’amour, dans les relations avec autrui. La société a énormément changé ces dernières années, les nouvelles générations luttent pour plus de compréhension et d’intégrisme. Éduquons nos enfants selon la génération actuelle, pas celle d’il y a soixante-dix ans. Apprenez lui l’amour, et apprenez-lui l’inutilité du “coming out”. Je déteste ce terme, je déteste son histoire. Le coming out, le fait de révéler à sa famille que l’on est homosexuel. Est-ce qu’un hétérosexuel annonce qu’il est hétérosexuel ? C’est d’une absurdité sans nom. Et pourtant c’est notre société. Ces personnes ne devraient pas annoncer leur orientation sexuelle, ils devraient l’imposer : “papa, maman, j’ai un.e copain/copine” et cela devrait être normal, au même titre que ça l’est pour les personnes hétérosexuelles.

▷ Bref aimez-vous, aimez les uns et les autres, comprenez-les, acceptez-les ou laissez-leur vivre leur vie en liberté. Il faut de tout pour faire un monde. Ne vous moquez pas d’une personne qui n’est pas dans votre “normalité”, elle l’est sûrement dans la sienne et dans celle de quelqu’un d’autre. Vous ne ferez qu’anéantir cette personne, vous ne savez pas ce qu’elle traverse chaque jour. Souvenez vous qu’un sourire à un inconnu dans la rue peut éblouir sa journée, la rendre plus belle, ce n’est pas une chose que l’on oublie. Haïssons ensemble cette société, essayons de la rendre meilleure ensemble, mais n’haïssez pas les personnes qui la constitue, même si pour certains leurs convictions peuvent être détestables, ils pensent sûrement la même chose des vôtres.

Soyez ouverts d’esprit.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Commentaires

  1. 19 septembre 2017 / 11:08

    Merci juste merci…
    Ça me fait vraiment du bien de trouver encore quelques personnes rationnelles et respectueuses envers les autres…

  2. 23 août 2017 / 11:59

    Mince mon portable avait corrigé, je voulais dire BANISSONS 😉

  3. 22 août 2017 / 12:52

    “La “normalité” est-elle un concept à la mode qui doit être universel ? ” vous avez 4h ! ^^
    Ton article fait tellement du bien à lire…
    C’est tellement courant d’entendre des gens critiquer de façon non constructives… Ça me sidere de voir que beaucoup ont vite un avis sur les gens sans connaître leur histoire, sans Chercher à CONNAÎTRE… Si on était tous pareil, le monde ne serait-il pas trop ennuyeux ?
    Si toutes les filles faisaient du 36, les soldes ne seraient plus aussi intéressants ! (on se dépecherait pas pour trouver son haut préférer dans sa taille préférée.. Du coup ca deviendrait d’un ennui mortel !!!) et puis en parlant fringues… Si tout le monde avait les mêmes goûts… Ça serait pire que NUL !!! On devrait ressembler aux autres ! Quel manque d’originalité pour le coup… Après tout, si intel s’habille en gothique ou en “babacool” et qu’il ou elle est bi, qu’est ce que Ça nous fait du moment que cette personne est heureuse ? Et pourquoi les gens font paraître un mal-être ? Simplement parce qu’ils sont sensibles à ce jugement de la société qui les font se renfermer sur eux même et donc confirmer ces “on dit” qu’ils sont glauque ou autre… Les personnes influençables sont le reflet de la société qui ne les tirent pas forcément vers le haut. Et ça, c’est un fait désolant ! Si les gens apprenaient les vrais valeurs, celles qui font que le bonheur ne se trouve pas dans le physique (corps ou objet) mais dans c’est petites choses (qui peuvent être de grandes choses aux yeux de certains) comme un sourire d’ un inconnu, un merci à quelqu’un qui tient la porte, un bonjour à quelqu’un dans la rue… Ces choses qui éclairent une journée !
    Si les gens ne s’arrêtaient pas aux apparences, aux mœurs, à la politique… Ça changerait beaucoup de choses dans ce bas monde !!!

    • Manon
      Auteur
      23 août 2017 / 1:27

      Hello Emeline, ton commentaire me fait chaud au coeur et je ne peux être que plus d’accord avec toi, la “normalité” est tellement subjective, ce mot “normal” “normalité” etc ne devrait même pas exister ! Rien n’est normal, tout est normal, il nous rend confus et se permet de classifier les choses et les faits lui-même. Je hais ce mot ! Personne n’est normal, tout le monde est normal. Tellement contradictoire et dénué de sens. Au final qu’est-ce la normalité ? Tout ce qui a été établi comme normé aux yeux de la société ? Mais la société c’est quoi ? C’est qui pour se permettre une chose si importante dans nos petites vies ? La société c’est toi, c’est moi, ce sont nous petits terriens mortels de cette grande galaxie et nous nous permettons d’avoir ce mot à dire sur ce qui est normal ou non ? Faisons une chose sensée et bannissons ensemble ce terme. La normalité n’existe pas !

      • 23 août 2017 / 11:24

        Oui totalement d’accord ! Baissons la normalité =)

Laisser un petit mot