Relaxation (n.f)


19 JOURS AVANT NOËL

Relaxation (n.f) : détente physique et mentale résultant d’une diminution du tonus musculaire et de la tension nerveuse.

Aujourd’hui c’est un article qui sort un peu de l’ambiance de Noël mais, en même temps, pas tant ! Comment bien vivre si on ne se sent pas bien dans notre corps ? Si nous ne nous sentons jamais relaxés ? Si nous sommes en constante guerre contre nous-mêmes ? À cette période de l’année, j’ai envie d’oublier tous mes tracas. Alors l’article me semble mieux placé que jamais !

 

J’écris cet article un masque au charbon sur la tête. J’essaye d’en faire de plus en plus ces derniers temps, ma peau me dit qu’elle en a bien besoin !

Tout au long de notre vie, nous croiserons des personnes stressées, anxieuses. Un collègue au boulot, la tata, la meilleure amie, peu importe qui que ce soit de notre entourage. Cette personne vit un calvaire au quotidien, elle essaye de gérer son stress et de vivre une vie tranquille. Sous tout le poids accumulé, la routine l’assomme sous la tonne de contraintes, de contrariétés, de craintes. Cette personne anxieuse vit dans la peur, tous les jours.
Et peut-être que cette personne, c’est toi.

Je suis moi-même une personne stressée et anxieuse. Ça me bouffe depuis mon plus jeune âge, aussi bien intérieurement qu’extérieurement. J’ai de nombreuses fois eu de l’eczéma, notamment sur les mains, comme en ce moment présent. Il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des trous sur le crâne, autrement dit, j’avais des endroits assez étendus sur mon crâne où il manquait des cheveux. Ce n’était pas visible de par mes longs cheveux quand ils étaient détachés, mais c’était assez pour réduire mon espoir à néant. J’ai tous les jours des masses de cheveux qui tombent entre mes mains. Entre autres, mon état physique traduit tout au long de l’année mon état moral. Mais c’est comme ça, c’est ma nature, je suis stressée pour des choses concrètes, mais encore plus pour des choses futiles.

Je ne suis pas psychologue, ni même sophrologue et encore moins dermatologue, aujourd’hui je ne vous propose pas des méthodes de relaxation radicales, je préfère être honnête et ne pas vous laisser dans l’espoir de l’approche révélatrice tout au long de l’article. Je vais vous exposer tout ce qui m’aide un petit peu au quotidien à calmer et prévenir ces crises.

 


1.PRENDRE DU TEMPS POUR SOI

 

Prendre soin de soi peut paraître secondaire. On a la fâcheuse tendance à repousser au lendemain la séance de sport, le masque à s’appliquer sur le visage par manque de temps et manque d’envie. Mais détrompez-vous, c’est capital. Comme l’adage le dit : “un esprit sain dans un corps sain”, pourquoi continuellement se refouler ?

 

Bon je vous avais spoilés là-dessus. Les masques ! L’hiver arrive, soyez vigilants avec votre peau. À défaut de deux par semaine en été, je me restreins à un seul en hiver. La peau est tout de suite plus sèche, plus irritée et abîmée, ne vous acharnez pas dessus mais donnez-lui ce qu’elle a besoin.
J’aime combiner un masque au charbon et un masque à l’argile, bien moins agressant. J’applique ce premier sur toute la zone T, donc le front, le nez et le menton et l’argile vient combler les zones vides et plus sensibles soit les joues et pommettes.
J’aime prendre le temps d’appliquer un masque lorsque je suis devant un film, je n’ai juste à me mettre dans le canapé, et attendre la première pub pour retirer le tout (croyez-moi elles arrivent toujours plus vite qu’on ne s’y attend !).
Et quand l’envie m’en prend, j’ajoute à cela un masque capillaire, tout de suite bien plus chiant à appliquer et retirer, mais quand on sait ce que le résultat va être, il n’est plus question de flemme mais d’impatience ! Je vous écrirai un article prochainement sur mes masques capillaires, sous forme de routine.
Aujourd’hui, je vous présente une alternative aux masques bien gras, bien dégueulasses. L’huile de ricin sans lavage ! C’est une réelle révolution, surtout si vous connaissez un peu la substance de l’huile de ricin, bien opaque, bien grasse et qui nécessite au minimum quatre shampoings à la suite pour l’éliminer ! Jean-Louis David nous propose cette huile de ricin vraiment fine et agréable, aussi bien au touché qu’à l’odeur. J’aime l’appliquer le soir avant de me coucher et voir le lendemain qu’elle n’a en aucun cas rendu mes cheveux gras et, qu’au contraire, ils sont plus doux et brillants que jamais. J’aime autant l’appliquer en journée, quand je n’ai rien prévu d’autre que me relaxer !

Outre les masques et soins, les bains bouillants et mousseux sont une bonne alternative à la relaxation. Je suis malheureuse de ne pas en avoir dans mon appartement, j’ai grandi avec une baignoire, ça me fait tout drôle de ne plus pouvoir en bénéficier si soudainement.

Demandez à vous faire masser ou aller dans un institut, vous en ressortirez comme neuf, comme une renaissance. Les spas sont aussi un bon moyen de se relaxer et de se sentir tout planant.

 

La bonne ambiance intérieure est primordiale. Si vous souhaitez vous relaxer avec des enfants titubants à tous les coins de la pièce ou avec le voisin Henry abusant un peu trop de son droit de propriété, à nettoyer sa voiture avec du Johnny Hallyday à fond, croyez-moi, ça-ne-marchera-pas ! Demandez à votre cher voisin de faire taire son Johnny (je n’ai rien contre lui) ou du moins de baisser les décibels et occupez vos enfants (eux, on ne peut pas les faire taire comme Johnny) dans une autre pièce et là, on est bons !

Commencez par allumer toutes les bougies de la pièce, à ouvrir Spotify et en sortir la playlist la plus relaxante que vous trouverez en guise de musique de fond (j’aime beaucoup celle-ci) et préparez- vous votre boisson chaude préférée. Là, on est dans un bon mood !


Une fois tout cela installé, vous allez rire, mais je vous dirai de faire ce qui vous plait le plus. Que ce soit écrire, dessiner, prendre des photos, cuisiner, tricoter, jouer de votre instrument. Faites ce qui vous fait vibrer et vous verrez le quotidien et tout ce qui vous environne, se fondre autant dans le décor que la musique en fond que vous avez lancé. C’est ça, s’évader.

 

Et si vous voulez vous aérer pour vous évader, alors allez faire une promenade à pied, en ville, dans les bois, en montagne, peu importe l’endroit, celui que vous préférez ou celui que vous voulez découvrir depuis des mois. C’est le moment venu !

 

@ YouTube : The ACE Family

Octroyez-vous vos après-midis détente, profitez d’être seuls à la maison pour enfin lire le livre que vous avez acheté il y a trois mois et qui est resté au fond de la bibliothèque depuis, profitez de ce moment pour enfin commencer la série dont la bande annonce qui passe en boucle à l’ouverture de Netflix vous fait tant envie. Ou pour le film dont le ou la chéri.e n’a pas envie de voir. Pour ma part, j’aime faire tout cela mais j’ajoute les vidéos YouTube à la liste. C’est toujours le moment de rattraper les vidéos en retard des YouTubeurs préférés !

 

Livre aperçu ici

Le dernier conseil de cette catégorie que j’aurais à vous donner est de vous documenter sur la relaxation et ses pratiques. La sophrologie est en vogue ces dernières années, c’est le moment de s’informer et de la mettre en pratique ! Nous retrouvons aussi le yoga dans le même style, tous deux aident à de nombreuses mises au point de notre esprit, dont la respiration, à priori très anodine mais au final très importante dans la quête de la paix intérieure.

 

Des spécialistes nous recommanderons de faire de l’art thérapie, ce coloriage pour enfants mais pour adultes vous savez ! J’en ai trois livres à la maison, j’ai toujours adoré ça et ça se fait de plus en plus. Il a été prouvé que lorsque nous colorions, nous nous déconnectons de tout, nous ne pensons qu’au dessin et nous concentrons pour ne pas dépasser. Nous pensons à la couleur que nous allons utiliser ensuite et pas à la dure journée qui nous attend demain.
Caresser un chat et câliner et aussi recommandé, le ron-ron du chat à des vertus réparatrices et câliner une personne, un plaid ou un doudou harmonise paix intérieure et amour (global comme propre).

Et depuis peu, les brumes d’oreillers font fureur. On en trouve de plus en plus dans les magasins et on en entend que du bien, j’ai récemment fait l’acquisition de la mienne à Nature et Découvertes. J’ai choisi l’odeur lavande entre la fleur d’oranger et la pâte d’amande, je ne voulais pas acheter les yeux fermés, je connais les vertus de la lavande et l’ai utilisée à maintes reprises auparavant, comme en gouttes dans le bain pour un moment détente ou en application sur le buste pour passer une nuit paisible. J’ai délivré mon buste et ai condamné mon oreiller de son odeur.

 


2. RANGER ET ORGANISER

 

Soit trier. Dans notre cas du moins.


Je suis une personne désordonnée, voire bordélique. Je fais bien plus attention depuis que j’ai emménagé dans cet appartement. J’aime que tout soit à sa place, mais c’est problématique, je n’arrive pas à passer une journée sans mettre le fouillis dans mes affaires et toujours, toujours, toujours devoir ranger. J’ai acheté ce livre La Magie du Rangement” dans l’espoir de renouer avec cette pratique détestable. Je me suis surprise à l’adorer et vouloir mettre l’appartement sans dessus-dessous pour tout réorganiser et repartir de bon pied. Ce n’est pas un simple livre qui nous apprend à ranger, il renoue nos liens avec notre nous et enseigne à quel point la vie est bien plus belle une fois une maison ordonnée !

 

 

Les bons souvenirs ont un impact sur notre esprit quand ils nous reviennent en mémoire. Les bons souvenirs sont ceux que l‘on ne veut pas oublier, que l’on veut garder ancrés en nous à jamais, que l’on veut souvent se remémorer, en particulier quand on va mal, pour chasser les mauvais. Alors si la remémoration de ces souvenirs est si bénéfique, pourquoi ne pas les écrire quelque-part pour pouvoir les lire à tout moment et profiter de cette thérapie ? Sous forme de liste dans un carnet ou à mettre dans une jarre, c’est selon vos préférences, tant qu’ils soient accessibles ! Je privilégie la jarre, grâce à elle c’est un nouveau souvenir à lire tous les jours en décidant de n’en piocher qu’un !

 


3. SAVOIR SE DÉCONNECTER

 

Savoir se déconnecter, ce n’est pas seulement éteindre son ordinateur ou son téléphone durant toute une journée, le retrouver le lendemain et reprendre la routine. Non, en réalité, ce n’est vraiment pas ça ! Il ne faut pas, non plus, dire adieu à tout ce qui électronique (même si ça ne fait jamais de mal), savoir se déconnecter est en réalité savoir dire au revoir à son téléphone au bon moment venu. Le délaisser pour faire une activité tout de suite bien plus enrichissante et manuelle. L’éteindre et le ranger dans un placard le temps d’un instant.

J’avais vu un reportage il y des années, mettant en avant un jeune couple qui voulait casser la routine et se reconnecter avec la nature. Ils avaient tous deux rangé leurs téléphones dans un tiroir de leur maison, ont pris leurs sacs de voyage, et sont partis en forêt pendant plusieurs jours. Ils sont rentrés de leur expérience revigorés.

Attention de bien prévenir les proches avant de tenter cette aventure, ils pourraient s’inquiéter que vous ne donniez aucune nouvelle !

Si vous n’êtes pas encore prêts pour cela (au XXIème siècle, le portable est greffé à la main) tentez plusieurs après-midis dans la semaine, puis augmentez le temps au fur et à mesure.


Et vous ? Quels sont vos méthodes pour vous détendre et vous relaxer ? Avez-vous des conseils à partager ? Quel est l’objet / l’endroit qui vous aide le mieux ?

Je vous embrasse, n’oubliez pas de vous aimer,

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 12 décembre 2017 / 2:33

    J’essaye moi aussi de prendre du temps pour respirer, c’est essentiel je pense… J’essaye même de me mettre à la méditation ! Pas toujours facile de s’y astreindre, mais j’espère réussir à la faire rentrer dans ma routine petit à petit !

    • Manon
      Auteur
      13 décembre 2017 / 11:51

      C’est très important de savoir prendre du temps pour soi, c’est ce que j’essaye de faire de plus en plus.
      Ça peut être vraiment chouette la méditation pour cette quête d’amour intérieur ! ♡

Laisser un petit mot