Believer


Bien le bonjour petit individu. Cette semaine est une semaine très chargée en travail et je m’épargne quelques heures de repos pour écrire cet article, il me tarde d’être à ce week-end !
Pour ce qu’il en est de mes titres d’articles, récemment ou même bien avant, tels que celui-ci ou bien encore Sassy, Satisfaction, Lucky, Flaws, Bohemian Rhapsody et j’en passe, ce sont des titres de chansons que j’ai eu en tête toute la journée en faisant mon shooting ou rédigeant l’article par exemple, ou, en l’occurence comme aujourd’hui, en écoutant la chanson en boucle au même moment où j’écris ces lignes. Believer est la dernière chanson de mon groupe favori de tous les temps, Imagine Dragons, et la première chanson avec laquelle je me sens… entendue ? Toutes les paroles, sans exception, me définissent et c’est extrêmement étrange comme sentiment. Imagine Dragons sait me parler. Attendez-vous à revoir ce titre dans un prochain sunday !
Le contenu d’aujourd’hui n’est rien d’autre que le maquillage que je porte tous les jours, que je fais tous les matins, la tête encore endormie, avant de partir en cours. Je mets 10-15 minutes à le réaliser. Il est rapide sans trop l’être, le juste milieu pour ne pas avoir à se réveiller trop tôt ou être en retard.


Goooooood, I hate my face with no makeup !


Tout est dans l’ordre, je commence avec le correcteur de teint que j’applique avec la pointe du beauty-blender sur mes cernes, les coins de mes narines, et en ce moment quelques endroit du front et menton à cause de cicatrices d’anciens boutons. Ensuite, mon fond de teint toujours appliqué de la même manière sur visage et cou. Vient la poudre que je rachète depuis des années, STAY MATTE de chez RIMMEL London, elle matifie tellement bien ! Je l’applique avec un pinceau que j’ai depuis des années aussi mais qu’il serait grand temps de changer, il commence à piquer..!


Le teint fait, c’est avec mon pinceau goupillon que je viens redessiner mes sourcils, ils sont très longs et après avoir dormi une nuit, ils ne ressemblent plus à grand chose ! Je n’apporte aucune couleur, fard ou crème, à mes sourcils, je ne fais que les “recoiffer”.


Mon mascara EXTRA-BLACK étant à sa fin de vie, j’ai acheté le NOIR FÉLINE pour le remplacer, que je n’aime pas du tout. J’ai eu envie de tester, mais je rachèterai mon EXTRA-BLACK après celui-ci. C’est pour cela qu’en ce moment j’utilise les deux en même temps, je fonctionnais beaucoup ainsi avant mais depuis que j’ai découvert les mascaras de chez L’ORÉAL PARIS, je n’en avais besoin que plus que d’un. Le seul avantage que je trouve au NOIR FÉLINE c’est qu’il allonge encore plus les cils que l’autre.


Rares se font les jours où je sors sans rouge à lèvres, je peux sortir sans faire mon teint (et le fais constamment en été), je peux sortir sans mascara (et ça m’arrive de le faire en été aussi), mais sortir sans rouge à lèvres est, pour moi, comme sortir nue. C’est TRÈS dur et pourtant il m’arrive de le faire.
Aujourd’hui, je porte le même rouge à lèvres que dans mon dernier look posté “Satisfaction“, un matte par Kat Von D, une tatoueuse de l’émission Miami Ink que j’adore (mais ne préfère pas à Best Ink) et LA Ink. Pour parler un peu plus de ce rouge à lèvres, je l’aime énormément et ne fais que le porter ces jours-ci, ça me change de mes teintes foncées. Il a une tenue et un matte impeccable, le seul bémol que je lui trouve c’est son odeur de gouache quand on l’applique, j’ai l’impression de me peindre la bouche à la peinture et ce n’est pas très rassurant, mais cela ne dure que le temps de l’application puisqu’il sèche peu après. J’ai été charmée par cette marque et rachèterai très certainement….. le noir matte me fait déjà de l’oeil, depuis le temps que j’en cherche un !



Et le dernier apport de boutons, impuretés et j’en passe, que je viens appliquer sur mon visage c’est cette touche de couleur, mon high-lighter d’amour par The Balm. J’en mets une touche sur les pommettes, le menton, au milieu du front, dans les coins externes des sourcils, et surtout SURTOUT le bout du nez car c’est à cet endroit que je le préfère.


(La nana un peu trop complexée par son nez !)


▷ “I was broken from a young age
Taking my soul into the masses
Write down my poems for the few
That looked at me, took to me, shook to me, feeling me
Singing from heart ache, from the pain
Take up my message from the veins
Speaking my lesson from the brain
Seeing the beauty through the…
PAIN !
You made me a, you made me a believer, believer
PAIN !
You break me down, you build me up, believer, believer

Quand je vous dis que cette chanson c’est mon moi placé sous mots !

Et vous ? Combien de temps consacrez-vous à votre maquillage chaque jour ? Le préférez-vous sophistiqué ou simple, rassemblant au mieux à votre naturel ?

Je vous embrasse et vous dis à dimanche, je l’espère.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Laisser un petit mot

Newsletter
Abonne-toi pour être notifié.e de toutes les nouveautés