Routine cutanée (édition hiver)

16 JOURS AVANT NOËL
Ma routine pour prendre soin de ma peau varie selon les saisons. Je suis bien plus exigeante en hiver qu’en été, mais en même temps bien plus délicate. La peau en hiver a bien plus tendance à s’irriter et à craqueler qu’en été.
La mienne est assez bizarre, je pèle toujours du nez qu’on soit en été et en hiver, c’est assez dérangeant, moche mais aussi douloureux à force ! Je n’ai pas encore trouver de remède miracle malheureusement pour cet inconvénient…
Dans l’article d’aujourd’hui, je vous présente ma routine cutanée hivernale que ce soit pour le visage, le corps, les mains et les lèvres.

Cette petite panière est posée sur ma table de chevet de manière à ne pas manquer de nourrir ma peau tous les soirs.

DE GAUCHE À DROITE : mon gel douche Cottage au Monoï, mon lait hydratant corporel Ultra Doux GARNIER et mon lait hydratant corporel 5th Avenue eu dans un coffret avec un de mes parfums

J’aime beaucoup Cottage pour la douceur du gel, il est vraiment agréable à appliquer, les odeurs sont toujours très plaisantes et la peau est toujours douce après. Je ne jure que par cette marque.

Je n’applique pas mon lait corporel GARNIER tous les soirs, j’ai tendance à l’oublier ou ne pas vouloir avoir la peau grasse. Quand je le fais c’est uniquement sur les jambes, surtout après épilation, là où la peau picote le plus et demande hydratation. Malgré le gras de ce lait, la peau est immédiatement plus douce, et puis la sensation désagréable n’est que temporaire. Laissons passer une demie-heure et c’est déjà oublié !

J’avoue appliquer mon 5th Avenue uniquement pour l’odeur, il est tout de suite bien moins hydratant que le GARNIER. Son odeur sent incroyablement bon, c’est ma maman qui me l’a fait découvrir en m’offrant le coffret à un de mes anniversaire, j’adore ce parfum !

DE GAUCHE À DROITE : ma crème lavante Dove, ma crème hydratante Delphin et mon autre crème hydratante L’OCCITANE EN PROVENCE

Été comme hiver, j’ai les mains qui sèchent très rapidement. Davantage depuis que Manon la catastrophe a décidé de plonger sa main dans du K2R l’an passé. Depuis ma main gauche, quand elle s’y décide, devient à tout moment ridée, craquelle et des morceaux de peau volent partout, juste en dessous ça devient rouge/violet et ne mentionnons pas le sang qui refait parfois surface… plus d’un an après oui ! Bon je n’ai pas plongé la main dedans… disons j’ai vaporisé et ai étalé la substance avec la main… au final ça revient à la même chose, je vous l’admets… je suis une catastrophe ambulante !

Depuis cet accident, ma main demande davantage d’attention, c’est pour cela que Dove, en plus de laver les mains, les hydrate. Les odeurs Dove font partie de mes favorites, je me retrouve parfois à enlever le doseur pour sentir l’odeur pendant deux bonnes minutes !

Quand je veux hydrater en profondeur et que je ne fais rien ou avant de dormir, j’applique ma crème Delphin qui est très très grasse. Vraiment très grasse. Mais plus la crème est grasse, mieux elle hydrate !

Mon alternative que l’on retrouve plus dans mon sac et non dans la corbeille posée sur ma table de chevet, c’est la crème L’OCCITANE EN PROVENCE. Elle est moins grasse mais suffit si on est en extérieur ou que l’on fait quelque chose. J’aimais l’appliquer entre deux heures de cours, pendant la pause. Elle n’est pas trop grasse et sèche relativement vite donc parfaite pour continuer de taper le cours !

DE GAUCHE À DROITE : mon eau micellaire Mixa, mon eau de roses Christian Lenart, ma crème hydratante NIVEA

J’ai la peau très sensible. Au point d’avoir des plaques rouges sur le visage qui apparaissent si je n’utilise pas mon démaquillant de prédilection. En plus de ne pas être franchement beau, ça pique.
Cela ne fait que deux ans que j’ai trouvé LE démaquillant parfait et depuis je refuse d’en tester un autre ! Tous les soirs je ne jure que par cette eau micellaire, qui en plus de démaquiller, laisse un filtre hydratant sur la peau.

Malgré cela, je complète ma routine démaquillage du soir avec mon eau de roses. Il fut un temps où je me servais de l’eau précieuse dont je pouvais uniquement me procurer en parapharmacie puis j’ai entendu les bienfaits de l’eau de roses (anti-rides, parfaite pour tout type de peau,…). Je l’utilise aussi bien après le démaquillage que le matin avant de me maquiller. Il faut apprécier l’odeur, pour ma part elle ne me pose aucun problème, et pourtant j’ai du mal quand ça a tendance à sentir trop fort. C’est mon chéri qui n’est pas content lorsque je l’applique, il faut dire que mon visage sent à deux kilomètres à la ronde ensuite..!

Et juste avant de dormir, c’est ma crème hydratante NIVEA qui vient conclure cette petite routine du soir. Grasse comme il faut, je l’utilise depuis maintenant des années !

DE GAUCHE À DROITE : ma brosse nettoyante visage, mon gel nettoyant exfoliant Neutrogena, mon masque détox à l’argile charbon L’ORÉAL PARIS et mon argile verte Lovea NATURE

Ces produits vont par groupes de deux : la brosse sans marque (qui fait kitch mais si je l’ai depuis maintenant deux ans c’est qu’au final elle fonctionne à merveille !) que j’associe au gel nettoyant exfoliant, comprenant des scrubs (voilà deux jours que je cherche l’équivalent français de scrubs) au pamplemousse rose.
Les deux argiles vont ensemble.

En hiver, je suis beaucoup moins transigeante qu’en été avec les masques et nettoyages en profondeur. Je fais aller la brosse et l’exfoliant dans la douche tous les deux shampoings, soit tous les six jours et les argiles sont appliquées une fois par semaine, en général les dimanches quand je n’ai rien prévu pour la journée.

J’aime aussi insister avec la brosse dans le cou et le buste.

Les argiles s’assemblent : j’utilise le charbon sur toute ma zone T (front, nez, menton) et l’argile verte sur le reste et ce qui se montre plus fragile à tendance moins grasse que le reste de mon visage : les joues et les pommettes.

Je suis triste de ne plus avoir mon exfoliant pour les lèvres de chez LUSH pour vous le présenter, je l’applique deux fois par semaine, en plus d’être efficace, il est bon et on peut le manger une fois qu’il est prêt à être retiré… goût bubble gum tout de même ! Il faut que je repasse commande.

Environ cinq fois par jour (c’est maladif, il n’y a pas besoin d’autant, il reste sur les lèvres un bon moment) et avant de dormir, c’est mon baume à lèvres EOS qui vient s’appliquer sur mes lèvres. Je n’aime pas trop l’odeur (et le goût, je ne peux pas m’empêcher de le manger même s’il n’est pas top, voilà pourquoi il part si vite !) Je n’ai pas eu l’occasion de le sentir quand je l’ai acheté, c’était dans un aéroport et il était dans un emballage. J’avais, auparavant, le rose pâle et je voulais varier, j’aurais mieux fait de m’abstenir, je l’adorais !

Les baumes à lèvres EOS ont un bon rapport qualité/prix, ils tiennent une bonne année voire plus et sont très nourrissants.

 

Voilà de ce qu’il en est de ma routine soin de la peau en hiver !

Et vous ? Comment procédez-vous ? Quels sont les produits que vous préférez ?

Je vous embrasse, prenez soin de vous,

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Laisser un petit mot