Sunday #7

Mes amooooours, je suis d’humeur à écrire des centaines et des centaines d’articles ce soir ! Comme vous le savez, les sunday’s sortent tous les trois-quatre mois à peu près (j’admets avoir fait l’impasse dessus plus de quatre mois) mais j’adore toujours autant les écrire. Les sunday’s sont le type d’articles qui s’écrivent en plusieurs fois, alors j’aime y consacrer plusieurs soirées et encore plus en automne/hiver qu’en été : mettez la faute aux éventuels chocolats chauds ou thés, grosses chaussettes et gros pulls : irrévocablement la meilleure période de l’année !

 

 

 

 

En boucle dans la playlist

M.A.A.D City – Kendrick Lamar
Run Boy Run – Woodkid
Gimme That (Remix) – Chris Brown ft. Lil Wayne
ButtonsDon’t Cha • Beep – Pussycat Dolls
E.T. – Katy Perry
LUV (Remix) – Tory Lanez ft. Sean Paul
Piece Of Me • Womanizer – Britney Spears
Lights Down Low – Bei Maejor and Waka Flocka Flame
Dernière Danse – Kyo
Close Up – Peaches ft. Kim Gordon
Sweet Dreams – Eurythmics
Sweet Dreams – Marilyn Manson
Without Me – Eminem
Side To Side – Ariana Grande ft. Nicki Minaj
Spirits – The Strumbellas
The Show Must Go On – Queen
Scary Monster And Nice Sprites – Skrillex
Rape Me – Nirvana
Pon De Replay • Unfaithful • Rude Boy • Russian Roulette – Rihanna
Black Skinhead – Kanye West
Back To Black – Amy Winehouse

Films

Pour regarder les bandes annonces des films je vous invite à cliquer sur les affiches juste en dessous des titres (ou à ne pas le faire pour garder le plus de surprise !).

Le Temps D’un Automne

“Landon Carter est l’archétype du lycéen cool et superficiel américain. Il fait la connaissance de Jamie Sullivan, une jeune fille plutôt introvertie, douée d’un optimisme à toute épreuve et d’un sens de la répartie qu’elle utilise aux dépens de Landon.
Alors que tout oppose ce chef de bande vantard et suffisant à la timide adolescente, la fascination cède progressivement la place à l’amour. Tournant le dos à ses anciens amis, trouvant un nouveau sens à sa vie, Landon est prêt à commencer une nouvelle vie avec Jamie.”

Je me suis permise d’écourter le synopsis dévoilant trop de spoilers, ce qui n’est franchement pas cool. C’est un film qui date de 2002, je ne suis pas très branchée films d’amour mais celui-ci m’a particulièrement touchée, de part les différentes personnalités qui tombent amoureuses l’une de l’autre, mais aussi du dévouement de Landon envers Jamie, c’est aussi pour garder la surprise sur ce dévouement si cher que j’ai coupé la fin du synopsis.

Save The Last Dance

“Sara Johnson suit son père à Chicago après la mort accidentelle de sa mère. Chicago est tout le contraire de sa ville natale : immense et cosmopolite.
Sara s’inscrit dans le lycée du quartier et s’adonne à tous les genres de danse. C’est pour elle un moyen d’expression et d’évasion.
Elle fait également la rencontre de Derek, un jeune garçon noir très charmant dont elle tombe amoureuse. Cependant, cette relation entre gens de couleurs différentes est mal perçue dans leur entourage.”

J’ai toujours avantagé les films qui mélangent les danses hip-hop et classique aux autres films de danse (que j’aime, malgré tout, tout autant). Je suis pour la création d’une danse qui regroupe ces deux genres, c’est juste magnifique et très technique, ce n’est pas facile de mélanger deux danses totalement à part. Ce film, sorti en 2001, n’est pas seulement un film de danse, il touche des sujets sensibles tels que la mort et le racisme. C’est un film très touchant dont j’ai voulu regarder le deuxième opus sorti des années après mais qui m’a lassée au bout de dix minutes de visionnage : le contexte change complètement, on a plus l’impression de voir une “potiche” dans le personnage de Sara qui, lui-même, a changé d’actrice… ce qui est bien dommage.

Sortilège

“Superficiel et trop gâté, Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire de son lycée. Obsédé par son image et sa notoriété, il va s’en prendre à la victime de trop… Pour s’amuser, Kyle cherche à humilier Kendra, une fille gothique de sa classe que la rumeur dit être une sorcière. La jeune fille décide de lui donner une bonne leçon et lui jette un sort qui le transforme en un monstre aussi hideux à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur. Victime du sortilège, Kyle a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer sincèrement malgré son apparence, sinon il restera un monstre à jamais. Son seul espoir repose sur une fille discrète qu’il n’avait jamais remarquée jusqu’à présent, Lindy…”

Connaissez-vous mon amour pour le conte de La Belle Et La Bête ainsi que le Disney sorti en 1991 ? Sortilège, sorti en 2011, me le rappelle énormément avec une touche de modernité et j’avais besoin de voir un film avec Vanessa Hudgens ce soir-là qui, plus est, est une actrice que j’aime énormément.

Thirteen


“Après avoir vu Evie et ses copines se “servir” froidement dans une boutique de mode, Tracy vole un sac à main richement garni. L’argent dérobé lui sert de viatique : il n’en faut pas plus que cela pour intégrer la bande, et après quelques plans fringues, Tracy devient la nouvelle protégée d’Evie.
Avec les encouragements de son inséparable “mentor”, relookée, tatouée, la langue et le nombril percés, Tracy découvre très vite les clés de la popularité et l’art de plaire aux garçons.
Constatant chez Tracy les signes de plus en plus nombreux d’une dérive accélérée, Melanie finit pourtant par s’inquiéter et décide vaille que vaille de reprendre sa fille en main. Trop tard peut-être…”

Thirteen est une film déconseillé aux moins de seize ans sorti en 2003. Quelques jours après avoir vu Sortilège j’avais de nouveau envie d’un film avec Vanessa Hudgens. Elle n’a qu’un personnage secondaire dans ce film et qui n’apparait que très peu mais il m’a été permis de redécouvrir une Nikki Reed (la brune sur les photos) plus jeune que la Rosalie Cullen que j’ai connu dans Twilight. Je l’ai davantage aimée dans ce rôle qui se lâche bien plus que la fille renfermée qu’est Rosalie.

Je Te Promets



“Paige et Leo étaient un jeune couple heureux, jusqu’à l’accident… Si Leo s’en sort indemne, Paige se réveille de son coma en ayant tout oublié des cinq dernières années de sa vie. Elle n’a plus aucun souvenir de Leo ni de ce qu’ils ont vécu. Son mari est un inconnu…”

Je ne vous présente encore ici que trois lignes du synopsis sur neuf. C’est quand même incroyable que même les descriptions de films dévoilent tant de spoilers..!
Voilà des mois que je voulais voir ce film et ma soeur qui l’avait déjà vu avait eu envie de faire une soirée films au lit, elle m’avait convaincue de le regarder, ça lui a permis de le revoir une deuxième fois. C’est un film très émouvant, très beau, triste avec une pointe d’humour. Et qui refuse de regarder un film avec Channing Tatum ?

Avant Toi


“Une charmante petite ville de l’Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l’âme, Louisa “Lou” Clark, 26 ans, n’a aucune ambition particulière. Elle se contente d’enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.
Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d’audace et d’optimisme jusqu’à ce qu’il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n’est plus que l’ombre de lui-même.
Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s’éprennent passionnément l’un de l’autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?”

Cela faisait un petit moment que je voulais regarder ce film, à vrai dire j’en avais oublié son existence ces dernières semaines. C’est Mélissa, une amie de la fac, qui me l’a rappelé jeudi et je me suis aussitôt dépêchée de trouver un site de streaming. J’ai beaucoup ri et beaucoup pleuré. C’est un film qui nous fait vivre toutes les émotions et les personnages sont tellement attachants que l’on ressent exactement ce qu’ils ressentent. Je me suis prise d’amour pour Lou, c’est un petit bout de femme très attachant et rigolo.

Série

J’ai mis dix minutes à savoir comment j’allais rédiger mon introduction à cette catégorie… dignement. La série que je vais vous présenter vaut tout l’or du monde. Je pèse mes mots.

Skam, traduisez “honte“, est une série norvégienne qui fait énormément parler d’elle sur les réseaux sociaux depuis décembre dernier. C’est curieuse que j’ai décidé de regarder un ou deux épisodes la fin du mois dernier afin de porter mon propre jugement. Un ou deux épisodes qui se sont transformés en une, puis deux, puis trois saisons le temps d’une semaine. La durée des épisodes varient énormément, allant de quinze minutes pour certains à cinquante minutes pour d’autres, notamment dans les saisons deux et trois.

Skam change de protagoniste chaque saison. La protagoniste de la première saison était Eva, la saison deux faisait entrance dans la vie de Noora et la saison trois dans celle d’Isak. Beaucoup de pronostiques se font pour le protagoniste de la quatrième saison et beaucoup de fans de la série se demandent si ça sera Sana ou Vilde, d’autres aimeraient que ce soit Even (je ne crois pas trop en ça). Pour ma part j’aurai aimé que ce soit William, ce qui est maintenant impossible puisque Thomas Hayes, l’acteur de William Magnusson, a quitté la série pour une autre…

Je me suis énormément attachée au personnage de Noora et, ce, dès sa première apparition. Je me suis directement reconnue en elle. Nous avons énormément en commun. Quand j’ai appris que le script de base de la série devait se baser sur Noora et William j’étais très triste que ce projet ne ce soit pas finalement fait, mais très heureuse que les personnages principaux varient, finalement, à chaque saison, c’est une nouveauté et ça fait davantage vivre la série.

Le plus de la série, c’est son site web. Grâce à ce dernier nous pouvons vivre en temps réel ce qu’il se passe. Pour être plus claire, nous voyons les textos envoyés entre les personnages en temps réel, bon c’est écrit en norvégien, très dur de comprendre mais j’y travaille ! Nous voyons aussi des photos Instagram apparaître, chaque personnage a un compte Instagram (que je suis évidemment) et j’adore ce côté terre à terre, on se sent très proches d’eux et dans l’histoire. C’est juste incroyable.

 

Pour rentrer un peu plus dans le vif du sujet, Skam est basé sur la vie des ados, le lycée, le sex, l’alcool, la vie quotidienne, les amis, les soirées (beaucoup de soirées), la drogue, etc. Et comme vous savez que j’aime ça, cette série aborde énormément de sujets sensibles de la société. C’est une série très, très, très réaliste. On se revoit parfois à ses années lycéennes et je suis charmée par ce concept. Les acteurs sont aussi très jeunes, au contraire de ce que l’on retrouve souvent aux Etats-Unis ou des personnes de vingt-cinq ans jouent des ados de seize ans. La plupart ont dix-sept/dix-huit ans. Chaque saison nous entrons dans le quotidien d’un des personnages de la série. A la fin de la deuxième saison, j’ai pensé que ça allait être une autre fille de la bande de cinq mais tout mon plan a échoué lorsque j’ai vu que c’était Isak, ami d’Eva et Jonas, qui n’avait pas un rôle très très “principal” jusque là.

Je vous invite à regarder cette vidéo qui regroupe les trois trailers des trois saisons. C’est assez fascinant de voir que même dans le trailer, les réalisateurs gardent la surprise du protagoniste jusqu’à la fin, je pense notamment à Isak.

Si vous pensez regarder cette série (ou si ce n’est pas déjà fait) je vous conseille fortement de mettre les sous-titres, si vous n’êtes pas bilingues, et de ne pas oublier d’admirer la beauté des norvégiens.

Découvertes

The ACE Family

Austin, vingt-trois ans, et Catherine, vingt-six ans, sont les parents la splendide petite Elle, âgée de quelques mois. J’ai découvert cette chaîne YouTube il y a presque deux semaines et en suis bien accro ! Leurs vidéos sont basées sur des vlogs, des challenges et des pranks. Beaucoup de pranks qu’ils se font entre eux, ou à leur famille et même à des inconnus (une pensée aux livreurs de pizzas qui en ont vu de toutes les couleurs). Leurs vidéos sont toujours très captivantes et drôles. Austin est quelqu’un de très joyeux, il sourit et rigole tout le temps et Catherine est une très bonne comédienne, en matière de prank même nous, abonnés, y croiraient presque alors que nous sommes au courant de la supercherie !

Il leur arrive de ne poster qu’une vidéo dans la semaine ou en poster une tous les jours, leur fréquence est très variée, c’est toujours la surprise de savoir à quel moment une nouvelle vidéo sortira.
J’aime regarder les vlogs de famille, bien plus que les vlogs individuels, à vrai dire je n’en regarde même pas. Alors après SACCONEJOLYS que je suis depuis deux ans, OKbaby depuis presque un an, c’est au tour de The ACE Family est leur beauté inhumaine de faire mon année 2017 !

▷ Je vais m’arrêter là pour cet article qui est déjà très long, j’ai peur de vous perdre (si ce n’est pas déjà fait) ! Je me réserve pour un prochain sunday qui, j’espère, ne sortira pas six mois après celui-ci comme je viens de faire..!

Je vous embrasse ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Laisser un petit mot